Sante – Les 10 règles d’Or du sportif

Les 10 règles d’Or du sportif

Par le club des cardiologues du sport

1 Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives

2 Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition

3 J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à – 5° ou supérieures à +30°

4 Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive

5 Je ne prends pas de douche froide dans les 15 min qui suivent l’effort

6 Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)

7 Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans (hommes) et 45 ans (femmes)

8 Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort *

9 Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort *

10 Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort *

* Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

vivalto-sport

Santé – Préparer ses pieds pour le jour de la course

Préparer ses pieds pour le jour de la course

Par Carine MENOU, Formatrice Pédicure-Podologue, Association IFPEK de RENNES

Comment ne pas souffrir de ses ongles pendant et après la course ?

ifpek

Les problèmes proviennent souvent du glissement dans les chaussures lors de la foulée, selon l’inclinaison du terrain, de la transpiration, ou du pied mouillé si l’on court sous la pluie ou au bord de l’eau. On peut compenser ces désagréments notamment par le serrage de la chaussure, plutôt modéré sur le dos du pied afin d’éviter des compressions mais suffisant sur le devant pour maintenir les orteils. Il faut également se couper les ongles assez court, en limant les bords afin d’éviter des blessures comme un ongle incarné ou une plaie contre l’orteil voisin.

Il est nécessaire de porter des chaussures de running ni trop grandes ni trop petites pour ne pas que les orteils butent. Les podologues conseillent de choisir des chaussures avec une pointure au dessus de votre pointure habituelle car le volume du pied augmente lors de l’effort sportif.

Comment éviter les ampoules ?

pied avec chaussure qui cours

En premier lieu, il ne faut pas utiliser de chaussures ou de chaussettes neuves pour la première fois le jour de la course. Malgré tout, lors de la pratique de la course à pied, la friction permanente d’éléments comme la chaussette ou la chaussure contre la peau entraîne fréquemment des échauffements cutanés, voir des brûlures à type d’ampoules.

Afin d’éviter les douleurs et permettre une activité sportive optimale, le sportif peut prévenir ces échauffements en renforçant la résistance de la peau :
4 semaines avant l’épreuve, se badigeonner l’ensemble du pied (hors plaie) tous les jours, à l’aide d’une compresse imprégnée d’un produit tannant.

Plusieurs produits peuvent être utilisés :

  • ✓ Lotion tannante pour les pieds TANO, laboratoire Akiléïne.
  • ✓ Gel tannant aux huiles essentielles de citron, laboratoire Pédi Relax.
  • ✓ Jus de citron (utilisé pur).

A partir de la 3ème semaine de tannage, crémer vos pieds 1 fois par jour avec une pommade anti frottement (par exemple à base de beurre de karité) de manière à assouplir l’épiderme et augmenter sa résistance, en plus du tannage.

pied-massaage

Exemple de pratique : tannage le matin, crémage le soir.

Pour des distances de courses à pied ou de randonnées n’excédant pas 20 Km, les podologues proposent aux sportifs de talquer les chaussures (talc neutre, non parfumé) ; le talc permet d’éviter ou de limiter les arrachements cutanés puisqu’il forme un film protecteur sur la peau.

Dans tous les cas, prévoyez vos derniers soins chez le pédicure-podologue ou votre dernière coupe d’ongle au moins deux semaines avant l’épreuve.